Archives : mai 2009

Nouvelle Vague

(...) son propos est juste et profond, sans être larmoyant ni melo. Tout est dit sans en rajouter, un mot une esquisse suffisent. tout est dans la subtilité. <...)

Lire la suite

La flore

La flore: rase, opiniâtre, compacte au nuances subtiles:

Lire la suite

Nouvel Observateur

(...) les auteurs utilisent avec brio leur idée romanesque de base et leur enquête au Groenland pour nous faire voyager (...)

Lire la suite

Interview sur Public Sénat

Le présentateur Jean-Philippe LEFEVRE décortique l'actualité de la bande-dessinée. Il reçoit en plateau Joseph Béhé, co-scénariste de "Le chant du Pluvier" publié chez Delcourt. Cette bande-dessinée est la suite d'un voyage effectué au Groenland. Il raconte le travail effectué. Les planches de la bande-dessinée sont présentées à l'écran.

Lire la suite

Sceneario (site)

(...) La collection « Mirages » de Delcourt nous propose un nouveau petit bijou avec cette jolie histoire de famille qui va nous mener de la campagne béarnaise aux grands froids polaires (...) Les auteurs dévoilent les sentiments de ces trois personnages avec justesse et sensibilité. Nous y trouvons l’envie d’être meilleurs, mais aussi la difficulté de se mettre à la place de l’autre pour mieux le comprendre (...)

Lire la suite

France Info

(...) Quand la BD parle la langue, celle en oc des montagnes Pyrénées et celle en ac des fjords du Groenland, cela s’appelle "Le chant du Pluvier", à entendre autant qu’à lire sous les plumes de Laprun, Béhé et Surcouf. (...) Millédiou, dans cette BD là, on parle Occitan et Groenlandais, et parfois les deux langues dans la même case. C’est ce qui arrive quand on fait voyager ses personnages des montagnes Pyrénées aux glaciers du grand nord. Dépaysement garanti. (...)

Lire la suite

Juin 2009 / PPPIFBDM à Langlade

Erwann Surcouf participe les 12,13 et 14 juin au Plus Petit et Plus Informel Festival de Bande Dessinée du Monde !

Lire la suite

Juin 2009 / festival de Saint Geoirs

Erwann Surcouf dédicace les 6 et 7 juin au festival de Saint Geoirs, en Isère

Lire la suite

Juin 2009 / librairie Super Héros à Paris

superheros.JPG Erwann Surcouf dédicace le 5 juin à la librairie Super-Héros (à 17h), en compagnie de Sylvain-Moizie ("L'étirement du plexus brachial")

Lire la suite

Mai 2009 / Carrefour Européen du 9e art et de l'image

Joseph Béhé dédicace les 28 et 29 mai à Aubenas, en Ardèche.

Lire la suite

Mai 2009 / Fnac Strasbourg

Mercredi 27 mai, les auteurs dédicacent au Forum de la Fnac Strasbourg à partir de 16h.

Lire la suite

Mai 2009 / Bulles dans la ville d'Antony

Des bulles dans la ville, le festival BD de la ville d'Antony accueille Joseph Béhé (l'auteur de l'affiche) pour un forum à partir de 10h et une séance de dédicace samedi 16 mai à partir de 14h.

Lire la suite

Yozone (site)

(...) La rencontre entre le père et le fils est particulièrement bien amenée, la disparition de la mère révélant la fragilité des liens qui les unissent (...)
Les planches oscillent entre simplicité du trait et justesse de l’image comme si ses créateurs cherchaient à montrer l’essentiel, sans fioriture. Il faut dire que l’immensité glacée du Groenland offre des panoramas des plus épurés. Cependant, on n’a jamais l’impression qu’il manque quelque chose : l’image soutient le récit sans lui voler la vedette (...)

Lire la suite

Nlle République du Centre

(...) Erwann Surcouf sublime ce récit intimiste sur fond glacé, grâce à un graphisme qui rappelle l'incision, large et profonde, de la gouge sur une plaque de linoléum. Le Chant du Pluvier est une belle réusite du trio Béhé-Laprun-Surcouf qui avait déjà réalisé un album remarqué, Erminio le Milanais. (...)

Lire la suite

Planète BD (site)

(...) Cette troisième aventure glaciaire et humaine est un troisième coup de cœur ! Entre le carnet de voyage et les retrouvailles familiales, Le chant du pluvier est un récit touchant, juste, qui fait la part belle à la nature, qu’elle soit subpolaire ou béarnaise. Le trio à l’origine de ce récit est celui qui avait déjà excellé dans Erminio le milanais. Visuellement, la patte graphique évolue légèrement par rapport à cette dernière œuvre, plus accessible, mais tout aussi subtile. (...)

Lire la suite

Parution (le site)

(...) Attention, petit chef d’œuvre, dans le genre sobre, dépouillé mais profond. (...) Le lecteur est immédiatement saisi par ce paysage dépouillé, nu, cette vie réduite à l’essentiel, cette atmosphère crépusculaire et se concentre sur les sentiments découlant de ce face-à-face entre un père et son fils. Une réussite. (...)

Lire la suite

Magazine du journal "La Montagne"

(...) Un récit touchant, remarquablement servi par un trio d'auteurs exceptionnel. (...)

Lire la suite

Le Vif / L'express / Bruxelles

Rythmé par des dessins faits de larges aplats qui tiennent presque de la lithographie primitive, cet album est une gourmandise narrative et chromatique que l'on prend plaisir à déguster lentement.

Lire la suite

L@BD et CRDP

(...) Entre chronique familiale et carnet de voyage, entre mystères du monde et secrets de famille, le récit s'ancre avant tout dans la vie quotidienne, celle du paysan béarnais puis celle des pêcheurs arctiques. On s'immerge sans difficultés dans cette évocation intimiste où le caractère superficiel des relations entre enfants cache bien souvent des rancoeurs, des fêlures qui ne demandent qu'à rejaillir au grand jour (...)

Lire la suite

Kinorama

(...) Tout en retenue, cet album superbe parle avec sobriété de l’alliance avec la nature, qui va de pair avec l’alliance entre personnes. En filigrane, le message écologique passe en douceur, avec le calme blanc pour seule vitrine, en lieu et place d’un long discours argumentatif. Le chant du pluvier est alors un régal, dont le style graphique rappelle celui de Bruno Le Floc’h dans Trois éclats blancs. Les couleurs de la mer y sont aussi pures et profondes que les paysages d’Erwan Surcouf.
Une belle perle qui trace une ligne imaginaire et nostalgique entre le Grand Nord et le Sud de la France (...)

Lire la suite

Esprit BD (Librairie)

(...) Par petites touches et fines allusions, on comprend ce qui attache ou sépare, attachait ou séparait parents et enfants. Dans une vie, il y a toujours un moment ou il faut choisir entre les racines ou l'ailleurs. Certains courent le monde. D'autres ne quittent jamais le seul territoire qu'ils connaissent. (...) Le dessin d'Erwan Surcouf est très fluide, aidé en ça par le parti pris de la trichromie, un balancier de bleus et ocres.
Encore une fois, c'est avant tout l'humanité des personnages qui fait la richesse d'une histoire. (...)

Lire la suite

BoDoï

« Pour aller à la rencontre des autres, il faut parfois se défaire de quelque chose. » Joseph Béhé, 47 ans, a mis ses crayons et pinceaux de côté pour écrire avec Amandine Laprun le beau Chant du pluvier, une histoire de famille dessinée par Erwann Surcouf. Dans laquelle un jeune homme, scientifique basé au Groenland, tente de renouer avec son père, solide paysan béarnais.

Lire la suite

France 3 Normandie (le blog)

(...) Amandine Laprun et Joseph Béhé, au scénario, Erwann Surcouf, au dessin et aux couleurs, nous offrent ici un récit intimiste sur les relations père-fils et plus largement sur les relations familiales et leur évolution au fil des accidents de la vie. Mais Le Chant du pluvier est aussi le récit d'un voyage effectué par les trois auteurs au Groenland. Un très bel album qui se lit d'un trait ! (...)

Lire la suite

BD Zoom

"N’ayons pas peur des mots, cette émouvante histoire publiée dans la collection « Mirages » des éditions Delcourt est certainement l’un des albums les plus intéressants de ces quatre premiers mois de l’année 2009 : grâce à un dessin économe, mais suffisant car sa simplicité est en adéquation avec l’atmosphère du récit, et un scénario touchant, basé sur la psychologie des personnages et leurs paradoxes"

Lire la suite

BD Sélection

Cet exode pour le moins original se marie plutôt bien avec cet émouvant double complexe d'œdipe croisé, qui prend fin avec la mort de la mère et l'éloignement du père (par rapport à la fille). Ce qui touche dans ce récit, c'est aussi l'envie des deux hommes de se rapprocher, malgré l'absence totale de repères dans leur relation.
Après le très réussi Erminio le milanais paru chez Vents d'Ouest, le nouveau récit d'un chouette trio !

Lire la suite

BD Gest

Grâce à un voyage de repérage au pôle nord, Amandine Laprun, Joseph Béhé et Erwann Surcouf, qui avaient déjà collaboré sur Erminio le Milanais, proposent un récit documenté et dépeignent leurs personnages avec réalisme et justesse.

Lire la suite

L'expansion

(...) Une émouvante histoire familiale et ethnologique (...)

Lire la suite